Vous avez choisi la chaleur et la convivialité du bois pour vos volets roulants. Cependant, vous avez aussi de fait des contraintes d’entretien régulièrement. En effet, le bois est un matériau vivant qui va donc évoluer au fil du temps. Comme il est vivant, il est également sujet aux attaques des champignons et des insectes. Il faut donc le traiter et le peindre pour qu’ils ne perdent pas de son éclat et ne deviennent pas vermoulus. On fait le point sur les bons gestes à adopter dans notre dossier complet…

Volet roulant en bois : les traitements annuels à ne pas manquer 

Vous l’aurez compris votre volet roulant en bois a besoin de soins et d’attentions pour rester en pleine forme et continuer à protéger vos fenêtres. Comme il se trouve généralement en extérieur, il est exposé aux intempéries de plein fouet, aux variations de température, mais aussi à la pollution. Il faut donc prendre l’habitude de le dépoussiérer régulièrement. Au besoin, un nettoyage en profondeur de temps en temps est nécessaire. Pour cela, vous pouvez utiliser une éponge douce et de l’eau savonneuse. Rincez bien à l’eau claire et laissez sécher complètement avant de le remonter. Vous en profiterez également pour graisser l’axe central et les coulisses. 

Pour entretenir le bois du tablier de votre volet roulant, vous avez d’autres choses à accomplir. Mais heureusement, cela n’intervient qu’une fois par, voire une fois tous les 2 ans. Il s’agit d’appliquer les traitements antifongiques et insecticides à votre volet roulant afin qu’il garde tout son éclat et dure longtemps. Pour cela, vous allez procéder comme suit :

  • Démontez le tablier de votre volet roulant en le sortant complètement des coulisses
  • Installez-le sur des tréteaux qui faciliteront la pose de la lasure
  • Dépoussiérez-le et au besoin, s’il a des taches, lessivez-le. Rincez et laissez sécher complètement.
  • Utilisez de la pâte à bois pour combler les trous et les aspérités éventuels et laissez sécher. Poncez légèrement et dépoussiérez.
  • Quand votre support est prêt, vous pouvez commencer à peindre. Il faudra passer deux couches et laisser sécher le temps indiqué sur le pot entre 2 passes. 
  • Une fois la peinture sèche, vous pouvez remettre votre volet roulant en place. 

Les alternatives au bois pour votre volet roulant

Si vous n’avez pas envie de vous embêter à entretenir vos volets roulants en bois, vous pouvez opter pour des alternatives qui vous donneront l’impression d’avoir un tablier en bois. Ces matériaux qui imitent la texture du bois présentent l’avantage d’obtenir un visuel très agréable tout en évitant les inconvénients de l’entretien.

Parmi les matériaux concernés, vous avez le choix entre :

  • Le PVC : il présente l’avantage d’être bon marché et imite n’importe quelle texture y compris le bois. Le rendu visuel est bluffant et à moins de le toucher, personne ne devinera que vos stores ne sont pas en bois, mais bien en PVC. Il a une longévité relativement intéressante et résiste assez bien aux intempéries. C’est donc un bon compromis à prix réduit. 
  • L’aluminium : plus cher que le PVC, l’aluminium est aussi plus résistant au temps et aux aléas climatiques. Il est léger et pourtant extrêmement solide et présente une belle palette de textures et de couleurs. Vous pouvez aussi choisir un modèle avec isolation renforcée afin de garantir une bonne isolation thermique et phonique de vos fenêtres. 

Ces deux matériaux ne présentent que peu d’entretien et peuvent grandement vous faciliter la vie. En effet, il suffit d’un coup de chiffon de temps en temps pour éliminer les traces de pollution et la poussière accumulée pour leur redonner l’éclat du neuf. 

L’entretien de vos volets roulants en bois par un pro

Si vous n’avez pas envie de faire l’entretien de vos volets roulants en bois, vous pouvez toujours contacter un artisan qui se chargera de réaliser les gestes mensuels comme annuels. Dans tous les cas, quel que soit le matériau que vous aurez choisi, il est recommandé de faire faire une vérification annuelle de vos volets roulants par un professionnel. Il se chargera du nettoyage, mais aussi de la vérification du système de manœuvre. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *