Changement de serrure

Un peu d’histoire
Il semble que ce soit l’homme préhistorique, 50 000 ans av. J.-C., qui ait inventé la serrure, pour protéger sa famille, ses biens… Pour cela, il posa un immense bloc de granit devant sa grotte qu’il pouvait faire pivoter à l’aide d’un tronc d’arbre. Ensuite, dès 3000 ans avant J.C., l’Egypte ancienne inventa les premières serrures assez compliquées pour protéger en premier lieu les lieux de culte. Mais ce fut à la Renaissance que la serrurerie devint véritablement un art combinant l’efficacité et l’esthétique. On raconte même que Louis XVI, passionné par la serrurerie, possédait un atelier totalement dévoué à cet art nouveau. Enfin, le XXème siècle, après la révolution industrielle, se mit à commercialiser des modèles de plus en plus sophistiqués afin de répondre aux modes d’effractions de plus en plus inventifs…
Pourquoi changer sa serrure ?
En général, une décision de changement de serrure intervient après un cambriolage, ou parce qu’un contrat d’assurance l’exige, ou encore par envie de consolider la sécurité de son habitation et/ou de ses biens, ou encore tout simplement parce que vous avez égaré vos clefs. Il est donc vrai que la serrure constitue le premier rempart contre les visites indésirables. Cependant, certains cambrioleurs parviennent quand même à pénétrer chez vous pendant votre présence, lorsque vous dormez par exemple, et ceci nous amène à réfléchir sur le type de serrure à choisir afin d’en attendre une fiabilité optimale.
Les modèles de serrure
Vous le constaterez, les grandes surfaces de bricolage proposent un choix pléthorique de modèles. Mais comment choisir parmi toutes ces sortes de serrures qui, tout en se ressemblant, se distinguent néanmoins selon leur mode de pose, leur mécanisme de fermeture ou leur système de verrouillage.
On peut dire qu’il existe trois sortes de serrures : 1/ En applique, laissant le boîtier visible. 2/Carénée, masquant la tringlerie. 3/ A encastrer, donc invisible, logée dans l’épaisseur de la porte.
Pour les mécanismes de fermeture, nous distinguons également plusieurs types : 1/ Serrure à crémone. 2/ Serrure 3 points. 3/ Serrure 5 points. 4/ Serrure à crochet (portes et fenêtres coulissantes). 5/ Serrure batteuse (boites à lettres)
Nous rencontrons également de plus en plus de serrures à carte magnétique ou à puce électronique, d’un haut niveau de sécurité, mais pouvant être victime de piratage. Enfin, très en vogue, la serrure connectée, biométrique avec reconnaissance digitale, qui reste cependant assez chère.

Les prix
Il y a évidemment autant de prix qu’il y a de serrures. Cela commence à 15 euros pour grimper au-delà de 1000 €, pour les bijoux connectés. Dans tous les cas, parlez-en à votre serrurier Paris qui ne travaille qu’avec des marques connues et fiables. Enfin, sachez que le prix de la qualité se mesure sur le temps. Parfois, à trop vouloir faire des économies, on dépense plus. Et puis surtout, sachez évaluer, avec les conseils d’un pro, le modèle dont vous avez vraiment besoin. Ni trop basique, ni trop sophistiqué.

0 commentaire

Ajouter un commentaire

Noter *
Ce champs est réquis

Ce champs est réquis

Ce champs est réquis
Ce champs est réquis
Email invalide