La serrure biométrique est arrivée !

Non, ce n’est pas de la science-fiction. Tranquillement, elle s’est installée sur notre planète, puis chez nous, dans nos murs. Aujourd’hui, certains ne jurent plus que par elle. Qui est-elle ? D’où vient-elle ? C’est quoi au juste une serrure biométrique ?

Une serrure biométrique est une serrure qui analyse les empreintes digitales, mais également la rétine ou le contour des mains, à des fins d’identification des personnes. Le système de sécurité installé à l’intérieur permet d’enregistrer un nombre important de données, afin d’assurer une fiabilité parfaite de reconnaissance. En effet, cette serrure biométrique, dotée d’un système de filtrage des accès, n’autorise l’entrée qu’aux personnes dont l’empreinte digitale a déjà été enregistrée par la mémoire du programme.

 

Une serrure qui obéit au doigt et à l’œil.

Donc, pour ouvrir votre porte, pas de clefs, pas de bip, et encore moins de pied de biche. Votre doigt suffit. Certains diront qu’il s’agit d’un véritable confort d’utilisation. C’est vrai, les utilisateurs n’auront plus besoin de faire appel à un serrurier pour changer leur serrure en cas de perte ou vol des clefs. En plus, plus de poches trouées par les clefs. Votre doigt seul suffira pour déclencher l’ouverture de la porte.

Alors évidemment, toutes les serrures biométriques ne se ressemblent pas. Pour l’instant, elles forment une petite famille divisée en trois profils : La poignée biométrique, avec garniture complète de la porte + système pour un remplacement de serrure existante. Idéal pour une porte de bureau ou de salle de conférence. Le verrou biométrique quant à lui autorise l’ajout d’un point de fermeture à une porte. Il a la bonne idée de s’intégrer en complément d’un verrou existant. Enfin, le cylindre biométrique, qui est d’utilisation simple et efficace et pouvant se rajouter sur toutes les serrures, dont celles des portes à 3 ou 5 points.

Les particuliers dans l’aventure biométrique.

Mais la serrure biométrique n’est pas réservée uniquement aux locaux professionnels. Elle peut être placée partout : à la maison, au bureau, cave, résidence secondaire, entrepôt… Il est clair que l’installation doit être réalisée par un professionnel habilité à intervenir sur ce genre de matériel. Une bonne installation garantira un bon fonctionnement, on ne le dira jamais assez.

Comment ça marche exactement ? La serrure biométrique se reconnaît par son petit capteur bleu, qui peut être occulté si on veut faire croire à une serrure normale. Une fois l’empreinte décryptée, la serrure se verrouille ou se déverrouille de façon automatique. Ces serrureries biométriques se divisent en deux catégories : serrures sans trace, qui scannent la rétine ou les veines du doigt. Ou les serrures à traces ou intermédiaires qui décryptent les empreintes digitales.

Il est vrai que les serrures sans trace assurent une sécurité probablement plus fiable, car il est devenu de plus en plus aisé de récupérer les empreintes digitale d’une personne à partir d’un objet lui appartenant. On sait par exemple que certains dispositifs permettant la falsification d’empreintes sont déjà en vente illégalement sur Internet. À noter : En cas de problème de fonctionnement liés à des salissures ou des brûlures, il est toutefois possible, sur certains modèles, de taper un code pour obtenir un déverrouillage.

Comment choisir une serrure biométrique ?

Evidemment, il faut sans doute y mettre le prix si on veut avoir un modèle vraiment fiable. Mais surtout, il est conseillé de prendre contact avec sa compagnie d’assurance afin de vérifier si on est en conformité avec le contrat. Il est à ajouter que beaucoup d’assureurs demandent maintenant une serrure avec trois points d’ancrage. Il est utile également de vérifier si le modèle choisi est capable d’autonomie ou du moins de fonctionner en cas de panne d’électricité, vous pouvez demander conseil à votre électricien Paris. Evidemment, il est préférable de choisir un modèle permettant d’enregistrer plusieurs personnes. Et enfin, pour plus de sécurité, il nous semble plus utile de choisir un modèle sans trace.

Bien entendu, les inquiétudes persistent et certains se demandent : Que se passe-t-il si on a la main ou un doigt bandé, suite par exemple à une coupure ou une fracture ? En cas d’agression, n’est-ce pas plus dangereux de donner son doigt que son trousseau de clefs ? Parce qu’il est vrai que les sécurisations reposent sur l’hypothèse qu’un voleur ne dépassera pas certaines limites de violence. A voir ! Sera-t-il capable d’aller jusqu’à nous sectionner un doigt plutôt que d’employer un bon vieux chalumeau encombrant ? D’autre part, ces systèmes ne sont-ils pas sensibles aux pannes au point d’en troubler le bon fonctionnement ? De plus, est-ce un gadget ou une vraie avancée dans l’univers de la sécurité ? Existe-t-il seulement une solution parfaite pour protéger un accès, même avec une serrure parfaitement sécurisée ? Certains prétendent que la plupart des serrures biométriques n’offrent qu’un seul point de fermeture, ce qui est un désavantage en matière de sécurité comparée à une robuste serrure 3 points qui serait plus à même de résister à la violence d’un cambriolage. En même temps, les serrures de nos appartements sont loin d’être inviolables. N’importe quel apprenti serrurier peut pénétrer chez nous sans le moindre problème.

Work in progress ! L’avancée technologique continue et ne cessera jamais de nous surprendre. Il n’est pas inutile de rappeler que seul un professionnel en matière de serrurerie pourra efficacement répondre à nos interrogations sur le fait d’adopter ou non ce système de fermeture.

Serrures biométriques : les offres.

Quelques marques pour finir, dans une fourchette de prix accessibles : Commercialisés par les marques Samsung, Burg Wächter, ZK Technology, ou BT Security, les modèles les plus utilisés vont de 200 à 800 euros. Il y a par exemple de cerrou biométrique Nextbolt, à empreintes digitales qui peut enregistrer jusqu’à 30 empreintes digitales. (à partir de 200 euros). Ou la serrure à empreinte digitale L7000-U, de SKT eco, avec sa poignée biométrique et son historique des accès avec port USB. (à partir de 250 euros). Il y a aussi le cylindre biométrique LS-3, de chez Evoya. Compatible Smartphone Android, il peut emmagasiner jusqu’ 999 utilisateurs. (à partir de 259 euros). Et enfin, cette serrure biométrique Itouchless (sans traces), avec une mémoire de 150 empreintes digitales, que l’on peut trouver à partir de 290 euros.

Serrurier paris est à votre disposition pour étudier avec vous l’installation d’une serrure biométrique à paris et en Île-de-France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *